HYBRIDATION IN-SITU

Cet examen peut également être demander à Monsieur avec le caryotype

Des séquence d'ADN complémentaire de la séquence d'un gène ou d'une partie du génome son préparés in vitro et couplés à des fluorochromes. Cette sonde ainsi que les chromosomes sont chauffés ce qui a pour effet de dissocier les brins complémentaires. Ils sont alors mis en présence et on les laisse refroidir. De cette manière, la sonde (fluorescente) peut s'apparier avec sa séquence homologue sur le chromosome. On obtient donc un ADN hybride. Ceci permet de repérer à l'aide d'un microscope à fluorescence, la position d'un gène ou d'une séquence génomique sur le caryotype et donc de mettre en évidence, par exemple, une position anormale due à une recombinaison chromosomique.