thermometre

OVITRELLE

ovitrelle_seringue_prerempl

Molécule(s) Choriogonadotrophine alfa
Classe thérapeutique Inducteur d'ovulation
Laboratoire(s) Serono 
 

Indications

OVITRELLE est un stimulant des gonades utilisé chez la femme pour traiter la stérilité par anovulation, ou pour favoriser l'ovulation lors d'une assistance médicale à la procréation.
Informations pratiques Délivré seulement sur ordonnance.

La prescription

est restreinte aux spécialistes de l'infertilité : gynécologues et endocrinologues.
Mode d'action Chez la femme, la choriogonadotropine agit comme substitut de libération de LH et elle déclenche ainsi l'ovulation.

Effets secondaires

OVITRELLE peut occasionner fréquemment des maux de tête, une fatigue, des douleurs abdominales basses, des nausées, des vomissements ou une prise de poids.

Rarement : des douleurs articulaires, de la fièvre, de la nervosité ou de l'irritabilité, des problèmes de thrombose veineuse.

L'injection peut provoquer des douleurs locales, des bleus, un oedème.

En cas de doute, signalez le rapidement à votre médecin traitant.

Si vous avez des problèmes de thyroïde, ou autres problèmes hormonaux, parlez en à votre médecin.

L'utilisation de OVITRELLE est déconseillée chez les sujets âgés (> 60 ans).

OVITRELLE contient un produit dopant et peut donc entraîner des résultats positifs aux contrôles anti-dopages.

L'utilisation prolongée de OVITRELLE est déconseillée et doit s'accompagner d'un suivi médical régulier.

Interactions médicamenteuses

Pas d'interactions médicamenteuses particulières répertoriées.

Attention OVITRELLE peut entrainer des résultats faussement positifs aux tests de grossesse pendant les 10 jours qui suivent l'administration.
Surdosage Le surdosage peut se manifester par l'apparition des effets indésirables associés à OVITRELLE. En cas de doute, contactez immédiatement le centre antipoison le plus proche.

Contre-indications

Précautions d'emploi OVITRELLE est contre-indiqué en cas d'allergie à l'un des constituants, en cas de grossesse, d'allaitement, de certains troubles ovariens, hypothalamique ou hypophysaire, de saignements génitaux inexpliqués, d'anomalie de formation des organes génitaux, de fibrome utérin, de cancer des ovaires, de l'utérus ou des seins, et chez la femme ménopausée.

Plus d'infos sur ovitrelle

thermometre